Photo Pourquoi on ne peut pas être perfectionniste et entrepreneur ?
25.04 2018

Pourquoi on ne peut pas être perfectionniste et entrepreneur ?

maginez une personne qui a eu beaucoup de succès dans son travail et qui a gravi les échelons de l'entreprise. Un jour, cette personne décide qu'il est temps de démarrer sa propre entreprise.

Dès le début, elle avait beaucoup d'attentes pour elle-même et pour l'entreprise. Elle devait faire tout le travail, même si cela signifiait travailler 18 heures par jour. Sa confiance en soi est devenue liée à ses accomplissements en tant qu'entrepreneure et elle est obsédée par chaque petite erreur.

C'est ce qui se passe lorsqu'un perfectionniste décide de devenir entrepreneur. Et cela ne se termine pas bien pour la plupart des gens.

Les perfectionnistes visent des résultats déraisonnables, souvent inaccessibles, qui, avec le temps, causent des maladies mentales et/ou physiques. En fait, des études ont montré que le perfectionnisme est directement lié aux maladies mentales, y compris l'anxiété et la dépression. Lorsqu'on combine les traits et les attentes d'un perfectionniste avec le stress de l'entreprenariat, ce n'est pas un bon mélange.

Les attentes ne changeront jamais.

Après avoir décidé de lancer une entreprise, la plupart des entrepreneurs rédigent un business plan solide et sollicitent l'avis de mentors, de coachs et d'autres partenaires commerciaux de confiance. Certains entrepreneurs apprécieront les commentaires de ces personnes et modifieront leur business plan en conséquence et le mettront en œuvre.

Les perfectionnistes, cependant, seront sur la défensive, se sentiront découragés, ils sont même capables de ne pas demander d'avis externe parce qu'ils considèrent que c'est un signe de faiblesse. Ce sont les premiers signes qu'un perfectionniste peut avoir du mal en tant qu'entrepreneur.

Une autre chose que les perfectionnistes risquent de faire est de retarder le lancement officiel de leur entreprise ou de leur programme jusqu'à ce qu'il soit "parfait", ce qui n'arrivera probablement jamais.

Pendant ce temps, alors qu'il est obsédé par le produit ou le plan "parfait", l'entrepreneur rate des occasions de vendre, de se constituer une clientèle, d'aider plus de gens et d'ajuster son business plan au fur et à mesure qu'il progresse. L'un des entrepreneurs les plus connus qui était aussi un perfectionniste est Steve Jobs, fondateur d'Apple. Beaucoup de choses ont été dites à propos de Jobs et de son désir de perfection. Il bricolait sans cesse sur tous nos MacBooks et i-appareils maintenant bien-aimés et demandait aux employés d'obtenir son accord sur chaque détail de l'ordinateur Macintosh. Il avait souvent des accès de colère contre les employés et renvoyait les gens sans réfléchir.

Si Jobs n'avait pas été aussi follement innovateur et s'il n'avait pas eu le courage de travailler sur soi, Apple ne serait probablement pas ce qu'elle est aujourd'hui.

‘'Je'' fait partie de l'équipe.

L'arrivée de nouveaux membres dans votre équipe est généralement un bon signe lorsque vous êtes un entrepreneur, cela signifie que votre entreprise a réussi et qu'elle peut soutenir un plus grand nombre d'employés. Pour les perfectionnistes, c'est aussi un bon signe, mais cela peut aussi donner lieu à des conflits sur le lieu de travail. Les perfectionnistes croient souvent au vieil adage "Si vous voulez que ce soit bien fait, faites-le vous-même", et cela ne fonctionne pas bien quand vous gérez vos employés et votre propre entreprise.

J'y ai certainement déjà fait face, moi aussi. En fait, il m'a fallu un an et demi avant que je puisse embaucher mon premier membre et lui faire confiance de bien faire les tâches.

Pour faire croître votre entreprise, vous devez déléguer des tâches aux membres de l'équipe afin d'avoir suffisamment de temps pour vous concentrer sur la gestion et la croissance de votre entreprise. Si vous ne faites pas confiance à votre équipe parce que vous pensez que vous devez tout faire vous-même, avoir des employés ne vous sert à rien et vous serez rapidement débordé et épuisé. Si un perfectionniste délègue des tâches, mais n'est pas d'accord avec la façon dont l'employé accomplit la tâche, il peut discuter avec l'employé et lui dire que les choses doivent être faites d'une certaine façon. Cela pourrait créer une mauvaise relation avec l'employé, surtout s'il faisait en fait un travail de qualité. 

Il y a une autre situation qui pourrait survenir. On peut aussi dire à un employé, dès le premier jour, comment accomplir une tâche particulière. Au fil du temps, l'employé peut penser qu'il y a une meilleure façon, plus efficace d'accomplir cette tâche particulière et discute avec son employeur pour partager son idée. Le perfectionniste peut voir cela comme une critique de son travail et peut se mettre en colère contre l'employé, créant ainsi un environnement de travail inconfortable. 

Le manque d'équilibre mène à un stress accru, et éventuellement à l'épuisement professionnel. 

La recherche constante de la perfection cause du stress et plus que probablement une quantité excessive d'heures de travail. De sorte à ce que les perfectionnistes augmentent continuellement leur temps de travail, laissant peu de place aux activités sociales ou familiales, éliminant ainsi la possibilité d'un équilibre travail-vie personnelle. 

C'est l'histoire de ma vie au cours des deux ou trois premières années de mon entreprise. Je vivais pour mon business et j'en étais obsédé. Il m'a fallu prendre conscience de mes mauvaises habitudes et travailler avec un coach pour les briser et apprendre à me faire confiance. 

Pour beaucoup de perfectionnistes, le travail devient littéralement leur vie, et ils ne prennent pas le temps de décompresser. Le travail peut devenir si intense qu'ils travailleront de plus en plus, mais en accomplissant moins, ce qui devient contre-productif. 

Des heures longues et constantes combinées à un stress chronique peuvent mener à l'épuisement professionnel, ce que de nombreux entrepreneurs vivent à un moment ou à un autre. Cependant, c'est presque inévitable pour les perfectionnistes. Lorsque quelqu'un fait un burnout, il ne peut pas fonctionner efficacement. Certains signes d'épuisement professionnel peuvent inclure l'insomnie, la fatigue, la perte d'appétit et la perte d'attention et de concentration.

Le perfectionnisme est épuisant et implacable et lorsqu'il est combiné avec les risques naturels associés à l'entrepreneuriat… autant dire que ce n'est pas une bonne combinaison. 

Si vous êtes perfectionniste et que vous voulez être entrepreneur, il peut être dans votre intérêt de réfléchir à votre projet professionnel et de vous assurer d'avoir le bon soutien autour de vous sur votre chemin professionnel et personnel. Soyez réaliste quant à ce que vous pouvez accomplir avec succès tout en maintenant votre santé et votre bien-être. 

Si votre chose "parfaite" n'est jamais publiée ou diffusée, elle n'aura pas l'impact que vous voulez qu'elle ait. Il est peut-être temps de passer à une mentalité d' " assez bon " pour en faire plus et avoir plus de temps pour vous-même, au fur et à mesure que vous développez votre entreprise.